De la vertu de Pénitence

De la vertu de Pénitence

Extraits : Pensées sur les plus importantes vérités de la religion, et sur les principaux devoirs du Christianisme
De Mr Humbert, prêtre-missionnaire – 1850

CHAPITRE LXVII

De la vertu de Pénitence

I. Il n’y a rien au monde qui console plus pendant la vie, et qui rassure plus à la mort que la pénitence. C’est par elle que nous expions le péché, que nous nous en préservons, et que nous persévérons dans la grâces sans elle point de salut à espérer : Nisi pænitertiam egeritis, omnes similiter peribitis, dit le Fils de Dieu.

Voulez-vous, dit saint Augustin, n’être pas puni de Dieu ? punissez-vous vous-même : Vis ut non puniat Deus ? te puni. Il faut que le péché soit puni par celui qui l’a commis, ou par celui contre qui il a été commis ; en ce monde par la pénitence, ou en l’autre par les flammes : Auri pænitendum, aut ardendum. Vous êtes homme pour travailler : Homo natus ad laborem ; et vous êtes chrétien pour être pénitent : Christiana vita, dit le concile de Trente, perpetua pænitentia.

Vous ne serez véritablement chrétien, et vous ne serez prédestiné, qu’autant que vous serez conforme à Jésus-Christ. Sa vie a été une pénitence et un martyre continuel ; voilà le chemin qu’il a tracé pour arriver à la gloire : les saints l’ont suivi. Les uns, dit saint Paul, ont souffert les moqueries, les fouets, les prisons ; les autres ont été sciés, lapidés, ont passé par le fer et le feu, ont été mis à mort ; d’autres ont passé leur vie en gémissant. Voilà ce qu’ont fait, pour expier leurs péchés, des âmes justes, que le monde n’était pas digne de posséder.

Si le Fils de Dieu si l‘innocent a répandu des larmes et du sang pour des péchés qu’il n’avait point commis ; si tant d’âmes justes ont crucifié leur chair ; que devriez-vous faire, vous qui, bien loin d’être juste, êtes chargé de tant de crimes ? Refuser de faire pénitence, est une conduite plus injurieuse à Dieu, dit saint Chrysostôme, que le péché même. L’impénitence est le seul crime que Dieu ne pardonne point, dit saint Jérôme : Solum crimen est quod veniam consequi non potest. (Ad. Sab.)

II. Que faut-il faire pour être pénitent ? II faut imiter un vigilant économe, qui se sert de tout pour apaiser ses créanciers et payer ses dettes. Oh ! que de dettes nous avons contractées envers Dieu !

On commence à satisfaire à Dieu, et on l’apaise, lorsqu’on se repent de ses péchés, qu’on cesse de l’offenser, qu’on change de vie. Pleurer les péchés qu’on a commis, n’en plus commettre qui méritent d’être pleurés, voilà, dit saint Grégoire, une pénitence assurée. Sans ce changement de vie, la pénitence est vaine : Ubi emendatio nulla, vema pænitentia.

De quoi sert de frapper votre poitrine, de pleurer vos péchés, si vous ne voulez pas les quitter ? Ce n’est point là apaiser Dieu, ce n’est pas décharger votre conscience, mais l’enquérir et la parer de crimes, dit saint Augustin ; c’est imiter ces ouvriers qui enfoncent à grands coups le pavé, pour le rendre plus dur : Conscientiam pavimertare. Vous faites de grandes aumônes ; vous y êtes obligé si vous avez de grands biens mais l’aumône seule ne suffit pas pour apaiser le Ciel. Dieu ne se laisse pas gagner par de l’argent, dit Salvien, mais par la réformation des mœurs.

Vous vous abusez donc, si vous croyez être pénitent sans changement de vie : c’est à quoi il faut vous résoudre.
Car, après tout, quel repos pouvez-vous avoir en vivant toujours ennemi de Dieu ? ce n’est pas même encore assez, pour être pénitent, de quitter le péché ; il faut vivre dans le regret, dans l’humilité et la mortification, comme nous dirons ci-après.

RÉSOLUTIONS

  1. Quelle pénitence ai-je faite jusqu’ici ? Il est bien temps que je commence.
  2. Je vais donc, dès ce moment, travailler à changer de vie, faisant tous mes efforts pour ne plus retomber dans le peché.
Cest vous, ô mon Dieu ! qui changez les cœurs par votre grâces ; je vous présente le mien, afin que vous en arrachiez l'affection au péché, et que vous l’enflammiez d'amour pour la vertu.

Partie 1Partie 2Partie 3Partie 4Partie 5Partie 6Partie 7Partie 8Partie 9Partie 10Partie 11Partie 12
Partie 13Partie 14Partie 15Partie 16Partie 17Partie 18 – Partie 19 – Partie 20Partie 21

Celui qui cache ses transgressions ne réussira pas, mais on aura compassion de celui qui les reconnaît et les abandonne.
Proverbes 28:13
Panier
error: Tu ne voleras point et tu respecteras le travail de ton prochain.
Retour en haut