Adorcisme

Adorcisme

L’adorcisme est un terme inventé par Luc de Heusch en 1971 pour nommer les pratiques visant à accueillir des “entités” “spirituelles” dans une personne ou un lieu, contrairement à l’exorcisme, qui a pour but l’expulsion de l’esprit. Cette pratique est utilisée comme “initiation” à un culte des esprits tels que le chamanisme, vaudou, druidisme, HRE (Hypnose Régressive Esotérique), channeling ou dit canalisation en Français et depuis quelques années cette ineptie perfide et malicieuse : les galactiques.

L’adorcisme est une possession par une puissance externe, totalement à l’opposé de l’exorcisme. C’est le royaume des ténèbres qui prend part du corps d’une personne, le Malin sachant parfaitement se faire passer pour qui il veut pour ensuite dire ou faire passer des messages bien manipulés faisant croire de belles choses, ce qui est faux bien entendu car le Malin se joue de ces personnes.

Il y a fort longtemps, dans les traditions païennes, les Grecs pratiquaient l’adorcisme : de nombreuses céramiques des Vème et VIème av. Jésus Christ montrent les signes de la transe frénétique chez les Ménades et les Satyres du chœur dionysiaque.

Dans la pratique du vaudou, l’animisme africain s’identifie aux forces de la nature, il les assimile et s’y inclut comme dans une réalité “cosmobiologique”. S’il ritualise la célébration de la nature, il ne la divinise pas en des abstractions symbolisant les éléments : les dieux africains viennent “habiter” dans l’homme et l’homme accepte d’être possédé par eux.

Dans ces rites (pratique occulte on le rappelle), la personne célèbre la vie dans son alliance et sa soumission aux forces de la nature. Les esprits – loas – du vaudou sont ainsi des personnages mythiques qui se manifestent lors du rituel en s’incarnant dans le corps et l’âme du possédé. Face à l’esprit possesseur, deux attitudes sont possibles : soit le refuser, ce sera l’exorcisme, soit l’inviter à revenir périodiquement au cours d’une cérémonie prévue à cet effet, ce sera l’adorcisme (possession donc).

On constate que ces pratiques sont toujours présentes de nos jours et les personnes sont manipulées et possédées, par un esprit venant du royaume des ténèbres. En entrant en transe ou en hypnose (la personne étant plongée dans une transe hypnotique verbale – bien souvent avec la pratique ASMR – où elle sera possédée tout au long de cette hypnose). On nomme cela une possession ou induction. Dans le cas d’une HRE c’est via la pratique de la relaxation qui vient progressivement par le biais de la parole s’écouler dans le corps du “patient/hôte/cobaye” apportant un changement dans les sensations corporelles, le déconnectant du réel et causant une transgression de la personne désormais sous possession.

Cette pratique est dangereuse car la personne va être plongée dans une “croyance“, et dans une telle démarche même à son retour dans le réel, la personne conservera une partie ou la totalité, sans le savoir, de son induction en elle.

Pour développer un peu plus ces pratiques, le chamanisme prend sa source d’origine en Sibérie où dans cette époque païenne (bien avant l’orthodoxie) et est une pratique à la base centrée sur la méditation entre les êtres humains et les esprits de la nature et des morts (on y revient toujours). Dans cette lointaine époque, ceux qui pratiquaient cela avaient des rituels (de l’occulte donc) très précis, ils pouvaient autant faire du bien que du tort à autrui. Dans cette pratique, le chaman provoque une transe via des rituels et demande à l’esprit (royaume des morts mais sans savoir qui sera en lui) de s’établir dans son corps ; cela est bel et bien une possession. A savoir que beaucoup de chamans ont eu des démons en eux et ont dû être exorcisés par la suite. On retrouve la pratique chamanique bien entendu sur le continent Américain (du Nord au Sud) que cela soit par les Amérindiens ou les peuples Incas, Mayas etc. Cette pratique est à la mode ces dernières années et est très dangereuse, comme indiqué.

On retrouve l’adorcisme également dans la Wicca (pratique magique basée sur l’Ancienne religion païenne et redéfinie par l’ésotériste Gerald Gardner aidé par le plus grand sataniste qu’il soit : Aleister Crowley (franc-maçon de haut grade, membre très influent d’organisation occulte, il se faisait nommer Therion, Frater Perdurabo ou The Great Beast 666 – il est l’auteur et créateur du Livre de Thoth, le Tarot des Égyptiens et des deux tarots qui en découlent : le tarot de Thot et du Rider-Waite où il a manipulé les arcanes majeurs de ces tarots)). La Wicca, donc est du “néo-paganisme moderne” et fait beaucoup de dégâts dans notre monde car c’est une pratique de sorcellerie. Celle-ci est un mélange (voyez comment cela est Malicieux) de chamanisme, druidisme (slave, celtique, nordique) et de mythologies gréco-romaine (voyez le cocktail dangereux que voilà) prônant un culte envers la nature et à la “bonne” magie (blanche, verte, rouge ou noire) –mais toute magie est néfaste car elle est faite de rituels et fait appel à des démons – . Les pratiquants de la wicca vouent un culte à des divinités dont l’une d’elle est la démone de la sorcellerie Hécate et font des transes pour être possédés.

Vous l’aurez donc compris, toutes ces pratiques anciennes et passées au mixeur sauce new-age sont dangereuses à tout niveau. Une personne qui “canalise” se fait en fait posséder, et les informations qu’elle obtient proviennent du monde des ténèbres ; le Malin joue pour donner des informations faisant croire à du bonheur. Méfiez-vous de ces pratiques, nous le rencontrons quotidiennement avec les personnes à qui nous venons en aide en dégageant ces emprises sur elles.

Pour rappel, l’Église Catholique et les lois de Dieu interdisent toute pratique de l’ésotérisme (contrairement à l‘exotérisme) c’est-à-dire la nécromancie (communication avec les défunts), l’astrologie, la divination, la magie (blanche, noire, rouge, verte), les pratiques néo-paganistes pré-chrétiennes telles que le chamanisme, le druidisme, la wicca, le vaudou, le marabout et cette néo-tendance new-age qui est nommée galactique ainsi que les dérives qui en découlent, qui sont uniquement l’oeuvre du diable.

Lorsque vous entrez dans le pays que l’Éternel, votre Dieu, vous donne, n’apprenez pas à imiter les voies détestables des nations qui s’y trouvent. Que personne ne soit trouvé parmi vous qui sacrifie leur fils ou leur fille dans le feu, qui pratique divination ou la sorcellerie, interprète des présages, s’engage dans la sorcellerie, ou jette des sorts, ou qui est un médium ou spirite ou qui consulte les morts. Quiconque fait ces choses est détestable pour le Seigneur ; à cause de ces mêmes pratiques détestables, le Seigneur votre Dieu chassera ces nations devant vous. Vous devez être irréprochables devant le Seigneur votre Dieu .
Deutéronome 18:9-13

Article rédigé par Terre Mystique (Cécile et Nicolas)

Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable.
Éphésiens 6:11

Panier
error: Tu ne voleras point et tu respecteras le travail de ton prochain.
Retour en haut