Principes généraux concernant l'existence et l'action du démon

Principes généraux concernant l’existence et l’action du démon

Le démon exerce une activité ordinaire, la tentation, et une activité extraordinaire, qui comprend toute une gamme de désordres maléfiques, de gravité et de nature variées.

En ce qui concerne l’activité ordinaire, les tentations, nous rappelons simplement que nous en sommes tous victimes, au point que Jésus lui-même a accepté d’être soumis à cette épreuve.

La tentation démoniaque, en même temps que la blessure originelle de notre nature (la Bible l’appelle habituellement concupiscence) et les occasions que présente le monde, nous offre un terrain de lutte qui représente une grande occasion de mérites, tant et si bien que la Bible considère comme une béatitude la victoire sur la tentation (Jacques 1.12), la possibilité de faire le mal et de savoir l’éviter. (Samuel 31,11)

Comment résister ?

“Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation” (Mathieu 26,41).

L’engagement spirituel du chrétien est destiné à croître toujours plus selon les deux grands commandements de l’amour de Dieu et du prochain, en accueillant les moyens que nous donne la grâce pour vaincre les tentations.

En ce qui concerne l’action extraordinaire, la conjonction de plusieurs symptômes sont possibles. On notera que les frontières entre une forme et une autre ne sont pas nettes.

1 – Les troubles externes

Désigne les souffrances simplement physiques : coups, flagellations, bousculades avec des conséquences diverses, chute d’objets, etc.., que nous relevons dans la vie de certains Saints comme le Curé d’Ars, Saint-Paul de la croix, Padre Pio… qui sont moins rares qu’on pourrait le penser.
L’impression est que le démon agit tout en restant à l’extérieur de la personne. Au cas où l’on relèverait une action de l’intérieur, il s’agirait d’une présence seulement provisoire, limitée à la durée des troubles.

2 – Les possessions diaboliques

C’est la forme la plus grave : elle comporte la présence permanente du démon dans un corps humain, même si l’action maléfique n’est pas continuelle et qu’ alternent les crises et les moments de calme.
Elle implique une manifestation temporaire de blocage au niveau de l’intelligence, de l’affectivité et de la volonté. Il peut aussi y avoir des réactions violentes, la connaissance de langues inconnues de la personne, une force surhumaine, la connaissance de choses occultes et de la pensée d’autrui. Typique est l’aversion vis-à-vis du sacré (Croix, îcones), souvent accompagnée de blasphèmes. Mais il faut être très attentif aux camouflages diaboliques. Ce cas là est moins courant, pour ne pas dire extrêmement rare.

3 – Les vexations diaboliques

Dans chaque cas, il y a une grande variété de symptômes et aussi de grandes différences en ce qui concerne la gravité.
Les vexations sont des formes intermittentes de troubles, ou bien des formes affectant la santé, le travail, les affections, les relations avec les autres (quelques effets : colères sans motif, tendance à l’isolement total…..). Des individus ou des groupes, même très nombreux, peuvent en être affectés.

4 – Les obsessions diaboliques

Pensées obsédantes, souvent absurdes, mais telles que la victime n’est pas à même de s’en libérer, avec pour conséquence que la personne vit dans un état continuel de prostration, avec des désirs persistants de se suicider. Souvent, elles provoquent comme un dédoublement de la personnalité. La volonté demeure libre, mais elle est comme opprimée du fait de pensées obsessionnelles.

5 – Les infestations diaboliques

Désigne des sortilèges qui affectent des lieux (maisons, bureaux, magasins, champs etc..) , des objets (automobiles, coussins, matelas, marionnettes, minéraux, …), des animaux.

6 – La soumission diabolique

Signifie que, volontairement, par un pacte explicite ou implicite, on se soumet à la domination du démon. Des liens particuliers peuvent aussi avoir été créés involontairement et on peut de cette façon tomber dans une des formes précédentes, surtout dans la plus grave, la possession diabolique.

De quelle manière peut-on tomber dans ces maux diaboliques extraordinaires ?

Notons 4 causes principales, dont 2 ou les personnes sont fautives et 2 où elles sont innocentes :

1 – Par pure permission de Dieu

Il est clair que rien ne se passe sans la permission divine ; mais Dieu ne veut jamais le mal, ni la souffrance, ni la tentation. Nous ayant donné la liberté, il permet le mal et SAIT en tirer un bien. Pour ce qui est de cette première cause, nous savons que Dieu peut permettre aux démons de tourmenter une personne, afin de l’affaiblir dans la vertu. C’est le cas biblique de Job. C’est ce qui est arrivé à tant de saints et de bienheureux.

2 – Quand on subit un maléfice

Dans ce cas aussi, la personne est innocente, mais il y a faute de la part de celui qui fait le maléfice et de celui qui le commande.
Un maléfice, c’est nuire à autrui par l’intermédiaire du démon. Cela peut se réaliser de diverses manières : sortilège, envoûtement, mauvais œil, malédiction…
N’oublions pas que nous traitons de sujets graves mais qu’on se méprend facilement. Par conséquent, il faut se garder de multiplier des situations d’embrouille, les influences, etc…

3 – L’endurcissement dans le péché

C’est le cas de Judas dans l’Évangile. C’est le cas de beaucoup de ceux qui se sont abandonnés à la perversion sexuelle, à la violence et à la drogue. Une cause aggravante, plus qu’une cause en soi, à laquelle nous sommes confrontés de façon effrayante lors des exorcismes c’est le délit d’avortement. La libération demande alors un temps beaucoup plus long.
Dans l’actuel état d’effondrement de la famille et de la moralité, cette troisième cause a une bien plus grande influence que par le passé, avec pour conséquence une augmentation aujourd’hui du nombre de personnes atteintes par des troubles maléfiques.

4- La fréquentation de lieux ou de personnes maléfiques

Participer à des séances de spiritisme, faire de la magie ou consulter des mages, des sorciers, certains cartomanciens et autres personnages semblables ; pratiquer l’occultisme/ésotérisme/énergétique, participer à des sectes sataniques ou à des rites sataniques, avec pour point culminant les messes noires…

Ajoutons l’influence des médias, avec les spectacles pornographiques, les films de violence et d’horreur de tant de chaînes de télévision ; la diffusion de certaines musiques (rock satanique, techno…) qui ont leurs églises dans des stades, des prairies et presque toutes les discothèques…

Toutes ces formes se développent aujourd’hui d’une manière foudroyante : plus la foi baisse, et plus augmente la superstition (magie /occulte). Les prêtres n’ont rien fait pour s’y opposer ou, du moins, mettre en garde contre ces dangers. Nous n’hésitons pas à le répéter : c’est dû à leur complète ignorance, y compris de ce qui est écrit explicitement dans la Bible.

Cette 4e cause est également l’un des motifs pour lesquels les troubles maléfiques sont plus répandus aujourd’hui qu’il y a quelques décennies, spécialement parmi les jeunes.

Source
Dom Gabriele Amorth (1991)
Prêtre exorciste du diocèse de Rome (1986 à 2007)

Prière de Saint Irénée (2eme siècle)

Je t' invoque Seigneur,
toi qui es le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. 
O Dieu, dans ta miséricorde infinie, 
tu as bien voulu que nous apprenions à te connaître ; 
tu as fait le ciel et la terre,
tu es le souverain Seigneur de toutes choses,
seul tu es le Dieu véritable;
Au-dessus, il n'en est point d'autre.
Par notre Seigneur Jésus-Christ et les dons de l'Esprit Saint,
donne à tous de te connaître, 
parce que seul tu es Dieu ; 
Affermis-les en toi, 
détourne-les de toute doctrine fausse et impie dont Dieu est absent.


Les manifestations de l’action du démon que nous rencontrons régulièrement auprès des personnes qui viennent à nous, sont les troubles externes, les vexations, les infestations et soumissions diaboliques.
Les plus courantes concernent des soumissions diaboliques, qui elles-mêmes génèrent des troubles externes, des vexations et infestations diaboliques.
Les moins courantes, pour ne pas dire extrêmement rares, sont les possessions diaboliques.
Terre Mystique
Lorsque vous entrez dans le pays que l’Éternel, votre Dieu, vous donne, n’apprenez pas à imiter les voies détestables des nations qui s’y trouvent. Que personne ne soit trouvé parmi vous qui sacrifie leur fils ou leur fille dans le feu, qui pratique divination ou la sorcellerie, interprète des présages, s’engage dans la sorcellerie, ou jette des sorts, ou qui est un médium ou spirite ou qui consulte les morts. Quiconque fait ces choses est détestable pour le Seigneur ; à cause de ces mêmes pratiques détestables, le Seigneur votre Dieu chassera ces nations devant vous. Vous devez être irréprochables devant le Seigneur votre Dieu .
Deutéronome 18:9-13

Panier
error: Tu ne voleras point et tu respecteras le travail de ton prochain.
Retour en haut